Bienvenue à bord

Pour visiter le carnet de bord selon vos centres d’intérêts, le menu vous propose des CATÉGORIES : SÉSAME – C’ÉTAIT HIER – VITRINE – PORTRAIT – HABITAT – BEAUTÉ DU GESTE – COLLECTIONS  etc…

Les photographies d’art se trouvent dans COLLECTIONS et dans SÉSAME. La catégorie MOTS-CLÉS permet de cibler la recherche d’une œuvre. INFOS PRATIQUES regroupe la procédure d’acquisition de celle-ci ainsi que tous les renseignements concernant le fonctionnement du studio et de l’atelier.

 

1Mu 2Jo 2Vi 2Pu 5Ev 3A                                                                   L’Oiseau Lyre tire l’ire là

 

Libre à sing sing

1Ble 1Ja 1O 1No 1Blan 2Pu 2Pré 5Ev 5Pe                          Vendredi 10 avril 2009 – Tour

 

 

Actualisation régulière du contenu PhotoGraphique

Les collections sont en constante évolution. D’importantes archives à structurer tout en proposant de nouvelles créations, ça prend du temps. Un peu de patience car le site est nouveau. Merci

 

Intro aux collections

La catégorie COLLECTIONS présente les œuvres proposées aux amateurs, connaisseurs, esthètes, collectionneurs et à tous cieux ouverts

Pour ouvrir le bal…

1Mu 3P 5Co                                             La marche c’est bon pour la Santé !    Janvier 2018

Janvier 2018     A Erpigny, un petit village de la commune d’Erezée, ils se promenaient tous dans le même rayon, à leur rythme, à la croisée de chemins. Le Christ était hors de sa croix dans la neige, il me faisait penser à un agent de la circulation, la mamy passait bon train sur le trottoir d’en face tandis  qu’un joggeur tout en muscles débouchait d’une petite route perpendiculaire.

 

Les collections sont en constante évolution. D’importantes archives à structurer tout en proposant de nouvelles créations, ça prend du temps. Un peu de patience car le site est nouveau. Merci

La catégorie COLLECTIONS est alimentée en continu. Si vous avez soif, y faire une visite de temps en temps n’est pas un luxe.

 

« SOYANCE »

Depuis toujours, je réalise mes expositions sur fonds propres ; ni sponsors, ni subsides, liberté oblige. Pas de cotation non plus, évidemment. Néanmoins, la liberté sur un fil flottant entre deux mondes est un exercice périlleux qui restreint au plus serré les marges de manœuvres. Aujourd’hui, dans un milieu de l’art outrageusement financial (sorte de maffia mondiale légalisée par une épaisse couche de vernis imposé de qualité médiocre), « Le critique d’art a disparu, les professionnels du marketing ont pris le relais… » —L’imposture de l’art contemporain par Aude de Kerros— . Peut-être est-ce le passage du feu comme lors de tout changement radical de paradigme ? N’empêche, ce n’est pas à 60 ballets (chaque balai est une danse) que je vais changer mon appareil photo d’épaule. Je continue mon petit bonhomme de chemin sans me laisser distraire par l’artbsurde-la-situation. Ni subir ni s’opposer. Aucune revendication tonitruante. Le pacifiant le plus puissant n’est-il pas de naître au meilleur, au plus vrai de soi-même à chaque instant. Vivre sa « plusoyance » comme dans Alice au pays des merveilles .  Lumière n’a de frontière que le cœur endurci (et encore…). Car s’il est un espace à transformer en ces temps de profonde mutation, c’est bien notre for intérieur. Nous aurons beau mettre en place des « mesures », des « changements », des « aides », nous aurons beau battre la campagne à corps et à cris, réaliser des œuvres d’art sublimes, développer une intelligence artificielle qui copie exponentiellement notre intellectualité, si nous ne renaissons pas avec, par et en pure « soyance » (c’est Le grand défi, Le grand’ œuvre personnel et secret, presque toujours inconfortable.), nous resterons dans une matérialité de finitude, dans un esclavage qui ne fera que nous illusionner le temps d’une réforme voire nous engloutir dans nos démons par l’évolution technologique, certes incontournable, mais ô combien aveuglante. Mon modeste travail est une petite goutte d’eau de conscience dans l’océan des mondes, c’est ainsi qu’il m’est permis de le voir, c’est cela qui me donne la vision, la force et l’élan de le partager.

Les fonds récoltés par la vente d’œuvres seront donc affectés à 50% au financement de nouvelles expositions-rencontres et rencontres-ateliers. Chaque acquéreur d’une œuvre sera personnellement invité aux différentes manifestations.