INCARNATION

« Vous êtes le sel de la Terre. » Cet enfant divin né il y a 2000 ans nous le révèle plus que jamais.  Joyeux Noëls tout au long de l’année 2020 !

Louis 1 Jour ©Justine De Groot

« … Qui dit belle œuvre dit œuvre profonde ; il (l’homme) a le vertige de cette merveille entrouverte. Les doubles-fonds du Beau sont innombrables. Sans que cet homme, soumis à l’épreuve de l’admiration, s’en rende bien clairement compte peut-être, cette religion qui sort de toute perfection, la quantité de révélation qui est dans le Beau, l’éternel affirmé par l’immortel, la constatation ravissante du triomphe de l’homme dans l’art, le magnifique spectacle en face de la création divine d’une création humaine, émulation inouïe avec la nature, l’audace qu’a cette chose d’être un chef-d’œuvre à côté du soleil, l’ineffable fusion de tous les éléments de l’art, la ligne, le son, la couleur, l’idée, en une sorte de rythme sacré, d’accord avec le mystère musical du ciel, tous ces phénomènes le pressent obscurément et accomplissent, à son insu même, on ne sait quelle perturbation en lui. Perturbation féconde. Une inexprimable pénétration du Beau lui entre par tous les pores. Il creuse, il sonde de plus en plus l’œuvre étudiée ; il se déclare que c’est une victoire pour une intelligence de comprendre cela, et que tous n’en sont peut-être pas capables ni dignes ; il y a de l’exception dans l’admiration, une espèce de fierté améliorante le gagne ; il se sent élu ; il lui semble que ce poème l’a choisi. Il est possédé du chef-d’œuvre. Par degrés, lentement, à mesure qu’il contemple ou à mesure qu’il lit, d’échelon en échelon, montant toujours, il assiste, stupéfait, à sa croissance intérieure ; il voit, il comprend, il accepte, il songe, il pense, il s’attendrit, il veut ; les sept marches de l’initiation ; les sept notes de la lyre auguste qui est nous-même. Il ferme les yeux pour mieux voir, il médite ce qu’il a contemplé, il s’absorbe dans l’intuition, et tout à coup, net, clair, incontestable, triomphant, sans trouble, sans brume, sans nuage, au fond de son cerveau, chambre noire, l’éblouissant spectre solaire de l’idéal apparaît ; et voilà cet homme qui a un autre cœur.

Quelque chose en lui se redresse et quelque chose se penche ; la contemplation est devenue éblouissement, la méditation est devenue pitié. Il semble que cet esprit ait renouvelé sa provision d’infini. Il se sent meilleur. Il déborde de miséricorde et mansuétude. S’il était juge, il absoudrait ; s’il était soldat, il dirait à l’ennemi : mon frère ; s’il était prêtre, il éteindrait l’enfer. Le chef-d’œuvre, inconscient, a donné à cet homme toutes sortes de conseils sérieux et doux. Une mystérieuse impulsion dans le sens du bien lui est venue de ce bloc de pierre, de cette mélodie qui ressemble à une vocalise de fauvette, de cette strophe où il n’y a que des fleurs et de la rosée. La bonté a jailli de la beauté. Il y a de ces étranges effets de sources qui tiennent à la communication des profondeurs entre elles. {…}

Le Beau entre dans nos yeux rayon et sort larme. Aimer est au sommet de tout.

L’art émeut. De là sa puissance civilisatrice. Les émus sont les bons, les émus sont les grands. Tout martyr a été ému ; c’est par l’émotion qu’il est devenu impassible. Les grandes fermetés viennent des pleurs. Le héros songe à la patrie, et ses yeux se mouillent. Caton commence par l’attendrissement. Insistons sur cette vérité ignorée et surprenante ; l’art, à la seule condition d’être fidèle à sa loi, le Beau, civilise les hommes par sa puissance propre, même sans intention, même contre son intention.

VICTOR HUGO – Utilité du Beau, 1864

Extrait du livre : LA BEAUTÉ – Éditions POESIS

DÉCORATION

Photographie 90x120cm imprimée sur BFKRives 310grs Tirage unique dans ce format – 1250,00€

 

 

 

 


 

Photographie 60x80cm imprimée sur BFKRives 310grs Tirages limités à 5 exemplaires – 650,00€

 

Photographie 60x80cm imprimée sur BFKRives 310grs Tirages limités à 5 exemplaires – 650,00€

 

Photographie 60x80cm imprimée sur BFKRives 310grs Tirages limités à 5 exemplaires – 650,00€

ICÔNES

Icônes

Bientôt : Octobre 2019 – « La perle cachée » – Réalisation II

Septembre 2019 / « La perle cachée »- Réalisation Icône I

La perle cachée – Réalisation 1

 

Septembre 2019 / « La perle cachée » – Réalisation Icône I » – La video

 

Août 2019 /   » La perle cachée » ARTE >>> Projet d’icône

 

Sainte Rita   2019   10x13cm 22mm
Le prophète Élie   2018   54,5x34cm 18mm
Christ pantocrator   2017   18x25cm 18mm

Marie-Madeleine   2016   10x14cm 22mm
Christ   2016   10x14cm 22mm

Archange Mikaël 2016 16x25cm 22mm
Archange Michaël   2015   30x30cm 18mm et 2 lattes verticales en chêne 3cm 4mm, le tout serti dans une seule pièce de lin (face & dos).
Mère de Dieu   2014   24x32cm 12mm

 

Compositions personnelles

` One   2019   38x38cm   Sur simple toile de lin enduite de levka
Parole de Vie   Mars 2018   13x15cm 22mm
Sainte Anne & Vierge du Signe   2017   30x40cm 22mm   Bois de tilleul

Sainte Anne   2017   H13cm/L12cm 22mm

Chevalier du Cygne   2016   30x30cm 18mm & 2 lattes verticales en chêne 3cm 4mm, le tout serti dans une seule pièce de lin (face & dos).
Christ Lumière du monde   2015   30x30cm 18mm & 2 lattes verticales en chêne 3cm 4mm, le tout serti dans une seule pièce de lin.
Dos des icônes serties d’une seule pièce de lin
Emballage des icônes dans un tissu de lin
Ange gardien   2015   16x25cm 22mm

 

Intro aux collections

La catégorie COLLECTIONS présente les œuvres d’exposition.  Dans la mesure du possible cette catégorie est régulièrement alimentée de nouveaux documents.

3 GENRES PRINCIPAUX

L’INSTANTANÉ : Est une image sans retouches ou avec retouches modérées traditionnelles , sans modifications et (ou) travail de composition post-prise de vue. De la photographie classique en quelque sorte.

LA COMPOSITION : Il s’agit toujours d’une image ayant subi des nombreuses modifications ou d’une image élaborée à partir de différents éléments ou photographies remixés pour devenir une nouvelle image, que certains appellent « photographie plasticienne ».

L’ÉVOCATION : Est pour moi la crème de la crème des instantanés-spontanés. Les retouches, s’il y en a, ne font que « faire sortir » ce qui est déjà là. « Évocation » vient du latin « évocare » appeler à soi dont les synonymes sont : rappeler, remémorer, réveiller, revivre et aussi suggérer, faire naître la représentation de quelque chose jusque-là inconnu (méconnu, oublié). Des photographies « reçues » sans aucune attente ou volonté. Voir à ce propos le livre « Témoignage PhotoGraphique » présenté dans la catégorie « Publications » de ce carnet de bord.

LA DÉCORATION : Bien qu’une oeuvre d’art ne jaillit pas d’abord d’une pulsion décorative, elle participe à la décoration dans la plupart des cas. Un exemple qui parle à tous : le plafond de la Chapelle Sixtine peint par Michel-Ange. Qui prétendrait que le côté décoratif de cette réalisation lui enlève son statut d’oeuvre d’art ? En décoration sont donc proposés ici des exemples de présentations contemporaines d’oeuvres en nombre de tirages limité et à un prix attractif. Ces créations originales sont un bon compromis entre le tout venant « IKÉAnien » et la pièce d’art unique.

LES ICÔNES : Il ne s’agit plus ici de photographies mais de peintures réalisées avec la technique ancestrale de la tempera, peinture au jaune d’oeuf et rehaussées de feuilles d’or 24 carats. Il faut distinguer deux catégories; les icônes qui ne peuvent porter ce nom qu’en respectant scrupuleusement des canons très précis dictés par une tradition spirituelle séculaire, et les compositions personnelles qui, tout en utilisant le même procédé, sont plus libres dans leur interprétation.

 

Pour ouvrir le bal… UNE COMPOSITION

La marche c’est bon pour la Santé!    Janvier 2018

Janvier 2018     A Erpigny, un petit village de la commune d’Erezée, ils se promenaient tous dans le même rayon, à leur rythme, à la croisée de chemins. Le Christ était hors de sa croix dans la neige, il me faisait penser à un agent de la circulation, la mamy passait bon train sur le trottoir d’en face tandis  qu’un joggeur tout en muscles débouchait d’une petite route perpendiculaire.

COMPOSITIONS

Compositions / Photos plasticiennes

Nous, migrants…   Mai 2018

Chant de marguerites – Danse de mai     Mai 2018
Quand je ferme les yeux… … je vois voir     Avril 2018
Papillyeux, miroir de l’âme     Avril 2018
S’il vous plaît !     Mars 2018
Pardon !     Mars 2018
Merci !     Mars 2018
Aphrodite vert mer d’eau fleur’éblouies     Février 2018

 

Impression sur papier japonais en fibres de mûriers. Fond de voile de lin  100×120 cm    Mars 2013

 

Résurrection        Mars 2013
Gel au Barrage de la Gileppe                 Mas 2013
Grise Zou                 Avril 2013
BEAU       Avril en Avalanche et Branches en Cils                    Mai 2013
Vesprée aux abords d’Hottemme             Mai 2013

 

INSTANTANÉS

Instantanés

Peint à la neige                      Mars 2013
Conférence à la base           Mars 2013
Au vol                    Mars 2013
Aubépinoiesauvage              Mars 2013

 

Conférence eaux sommets                         Mars 2013
Plic Plac Ploc Moutons            Mai 2013
Frêles et frileux aub’épineux                  Mai 2013
Sans titre                 Mai 2013
Sans titre                           Mai 2013
Sans titre                        Mai 2013
Mont-des-pins dépeint sans pins                 Mai 2013

 

L’amour est enfant de Bohême…            Mai 2013
Portique royal                  Mai 2013
Fontaine de jouance              Mai 2013
Près de Wéris                 Mai 2013
Entre Morville et Wéris                 Mai 2013
Ninane (Heyd)                Mai 2013
Alentours de Heyd                  Mai 2013
Immensité        Juillet 2010
Bleu Suède      Juillet 2010