Intro aux collections

La catégorie COLLECTIONS présente les œuvres d’exposition.  Dans la mesure du possible cette catégorie est régulièrement alimentée de nouveaux documents.

3 GENRES PRINCIPAUX

L’INSTANTANÉ : Est une image sans retouches ou avec retouches modérées traditionnelles , sans modifications et (ou) travail de composition post-prise de vue. De la photographie classique en quelque sorte.

LA COMPOSITION : Il s’agit toujours d’une image ayant subi des nombreuses modifications ou d’une image élaborée à partir de différents éléments ou photographies remixés pour devenir une nouvelle image, que certains appellent « photographie plasticienne ».

L’ÉVOCATION : Est pour moi la crème de la crème des instantanés-spontanés. Les retouches, s’il y en a, ne font que « faire sortir » ce qui est déjà là. « Évocation » vient du latin « évocare » appeler à soi dont les synonymes sont : rappeler, remémorer, réveiller, revivre et aussi suggérer, faire naître la représentation de quelque chose jusque-là inconnu (méconnu, oublié). Des photographies « reçues » sans aucune attente ou volonté. Voir à ce propos le livre « Témoignage PhotoGraphique » présenté dans la catégorie « Publications » de ce carnet de bord.

LA DÉCORATION : Bien qu’une oeuvre d’art ne jaillit pas d’abord d’une pulsion décorative, elle participe à la décoration dans la plupart des cas. Un exemple qui parle à tous : le plafond de la Chapelle Sixtine peint par Michel-Ange. Qui prétendrait que le côté décoratif de cette réalisation lui enlève son statut d’oeuvre d’art ? En décoration sont donc proposés ici des exemples de présentations contemporaines d’oeuvres en nombre de tirages limité et à un prix attractif. Ces créations originales sont un bon compromis entre le tout venant « IKÉAnien » et la pièce d’art unique.

LES ICÔNES : Il ne s’agit plus ici de photographies mais de peintures réalisées avec la technique ancestrale de la tempera, peinture au jaune d’oeuf et rehaussées de feuilles d’or 24 carats. Il faut distinguer deux catégories; les icônes qui ne peuvent porter ce nom qu’en respectant scrupuleusement des canons très précis dictés par une tradition spirituelle séculaire, et les compositions personnelles qui, tout en utilisant le même procédé, sont plus libres dans leur interprétation.

 

Pour ouvrir le bal… UNE COMPOSITION

La marche c’est bon pour la Santé!    Janvier 2018

Janvier 2018     A Erpigny, un petit village de la commune d’Erezée, ils se promenaient tous dans le même rayon, à leur rythme, à la croisée de chemins. Le Christ était hors de sa croix dans la neige, il me faisait penser à un agent de la circulation, la mamy passait bon train sur le trottoir d’en face tandis  qu’un joggeur tout en muscles débouchait d’une petite route perpendiculaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *